×
recette cookies moelleux

Une petite recette aujourd'hui, pile pour l'heure du goûter c'est pas parfait ?! Ça faisait longtemps !
Depuis que je suis petite je suis dingue des cookies de La Mie Caline car toujours mi cuits, fondants et moelleux, j'ai donc longtemps cherché une recette qui pourrait être équivalente et je l'ai trouvée depuis déjà quelques temps à force de tester et changer le dosage et les astuces. J'ai donc décidé de la partager avec vous pour que vous puissiez aussi vous régaler:

Temps de préparation: 20 minutes environ                          Temps de cuisson: 10/12 minutes 

Ingrédients:

- 250g de farine
- 125g de cassonade
- 1 sachet de sucre vanillé
- 125g de beurre mou
- 1 oeuf
- 1/2 cac de poudre de vanille
- 1/2 cac de levure chimique
- 1 pincée de sel
- Pépites de chocolat (encore mieux, du chocolat concassé)

Voir aussi: toutes mes recettes

recette cookies pinterest
Si tu veux garder cette recette pour plus tard, épingle la sur Pinterest !

La recette:

1. Commencez par préchauffer votre four à 180 degrés (enlevez la plaque qui va servir à vos cookies pour ne pas qu'elle chauffe)
2. Dans un bol, mélangez la farine, la levure et le sel.
3. Dans le bol de votre robot (ou si vous faites sans un autre bol) mélangez la cassonade et le sucre vanillé avec le beurre.
4. Ajoutez l'oeuf et la poudre de vanille.
5. Pendant que votre robot tourne, ajoutez le mélange farine/levure/sel petit à petit et laissez votre robot tourner jusqu'à ce que ça forme une pâte homogène.
6. Ajoutez votre chocolat et mélangez.
7. Faites des petites boules de pâtes (ou grosses si vous voulez des maxi cookies comme à La Mie Caline) que vous disposez sur une plaque de cuisson froide et que vous espacez puisque les boules vont s'aplatir à la cuisson. Vous pouvez légèrement aplatir avec la paume de votre main les cookie si vous les voulez plus plats.
8. Attention tout se joue: l'astuce ici c'est de mettre votre plaque au frigo pendant 5/10 minutes avant cuisson, en fait l'intérieur des boules de pâtes sera froid et cuira beaucoup moins vite que l'extérieur ce qui permet d'avoir des cookies croustillants à l'extérieur mais mi cuits à l'intérieur ! Eh oui tout un art :)
9. Sortez votre plaque et enfournez vos cookies (normalement 2 tournées avec cette recette) pour 10 minutes (si petites boules) ou 12 minutes (si maxi cookies). PAS PLUS ! Ils vous paraitront pas cuits à la sortie du four mais c'est normal, laissez les refroidir et vous verrez qu'ils seront comme on veut: moelleux et fondants.

recette cookies fondants

J'espère que cette recette vous plaira, si vous le reproduisez n'hésitez pas à m'identifier dans vos stories que je puisse vous partager ou alors en photo avec le #lacuisinedecharline !

signature


L'éducation est un sujet assez sensible et tabou en France mais moi je ne suis pas d'accord avec ça, si on en parle pas, qui va nous aider ? Nous conseiller en tant que parents ? J'estime que ça doit être un sujet plus référencé, plus accessible à tous. Aujourd'hui j'ai décidé de vous en parler avec simplicité, vous donner des conseils que vous êtes libres de suivre ou d'adapter à votre mode d'éducation car je tiens à vous le rappeler, il n'y a pas de méthode parfaite, pas de parent parfait, on essaye tous (pour la plupart) de faire de notre mieux.

J'espère sincèrement que ça pourra vous aider comme ça m'a aidée moi, à gérer les crises, à comprendre le fonctionnement de l'enfant, à vous faire déculpabiliser. Les conseils ne sont pas dans un ordre précis, j'écris cet article un peu avec mon coeur de maman donc navrée d'avance !

Privilégiez la première personne


Quand vous vous adressez à votre enfant, et plus particulièrement quand vous communiquez avec lui sur quelque chose dont vous n'êtes pas d'accord, une bêtise ou son comportement qui vous a déplu, pensez à privilégier la première personne (donc le "je") qui agit directement sur VOTRE ressenti plutôt que le "tu" qui est très accusateur pour un enfant. 
Exemple: 
Au lieu de lui dire: "Tu m'agaces, tu n'es vraiment pas sage..." préférez: "Je n'aime pas quand tu fais... car ça me rend triste / je préfère quand tu fais ... / je vais te montrer comment faire" 

En fait, ce qui vous a déplu ici n'est pas votre enfant en lui même mais son comportement et il est important de marquer la différence.

N'employez pas la négation


"Ne cours pas" "Ne saute pas" "Ne crie pas", en fait dans ces phrases l'enfant ne va pas entendre la négation, il va entendre le premier verbe de la phrase donc: cours, saute et crie. 
Essayez plutôt: "Marche s'il te plait" "Fais doucement" "Parle moins fort", c'est très bête mais vous verrez ça fonctionne !

Apprenez lui à comprendre et accompagner ses émotions


Ce n'est pas une étape facile, il faut savoir que les enfants ne réagissent pas du tout pareil face aux émotions, ils ne sont pas capables (avant l'âge de 5/6 ans environ) de les gérer et elles arrivent donc en débordant, l'enfant est perdu face à ce qu'il ressent, tout est démultiplié. C'est pourquoi on voit des enfants se rouler par terre pour une glace alors que nous adultes nous sommes capables de gérer notre frustration.
Pour ça, vous avez des livres très bien fait, des jouets avec des poupées avec différentes émotions, vous en trouverez plein qui permettent à l'enfant de comprendre ce qu'il ressent, quelle émotion passe dans sa tête et de trouver avec vous des solutions pour les gérer au mieux.
Donc NON un enfant n'est pas un diable s'il hurle au supermarché parce-que vous ne voulez pas lui acheter ses gâteaux préférés, il est juste perdu face à sa frustration et le seul moyen qu'il connait de l'exprimer est de hurler.

Gérer une crise


L'étape tant redoutée par les parents: les crises, les colères. Elles démarrent généralement face à un trop plein d'émotion, l'enfant ne sait plus gérer et explose. Généralement, quand une crise est commencée, il est déjà trop tard, votre enfant ne vous écoutera pas, rien ne sert de lui faire une leçon de moral ou de lui expliquer ce qui vous déplait dans son comportement, attendez que la crise passe et ensuite communiquez ensemble pour comprendre ce qui a fait que vous en êtes arrivés ici.
Pour calmer une crise et donc les émotions débordantes d'un enfant, je vous conseille d'accueillir ses émotions, de ne rien dire, de lui apporter un geste: ça peut être lui tendre la main, un sourire, s'accroupir en face de lui avec un regard compatissant, ou encore le meilleur des remèdes: un câlin !
Je sais que ça parait complètement dingue et que vous allez vous dire que je suis folle mais essayez vous verrez. Pensez à vous et mettez vous à la place de votre enfant, parfois quand on est en colère, un câlin de notre maman ou conjoint nous calme rapidement, ici c'est pareil.
Attention je ne vous dis pas de laisser votre enfant faire n'importe quoi, je vous conseille juste de faire passer la crise avant de communiquer et de lui expliquer ce qui est bien et pas bien.
Enfin, il faut savoir que les caprices n'existent pas avant l'âge de 2/3 ans, ils n'ent ont tout simplement pas les capacités.

Communication


Comme dans toute relation, l'élément indispensable est la communication et avec votre enfant c'est la même chose, un enfant est avant tout un être humain et ce n'est pas parce qu'il est enfant qu'il n'a pas le droit de donner son avis, d'exprimer son ressenti ou d'être écouté. 

Je vais vous donner un exemple tout bête: nous apprenons à nos filles le respect et entre autre de ne pas couper la parole à quelqu'un qui est en train de parler, elles savent maintenant que chacun son tour on peut discuter et être entendu. Mais ça marche dans les deux sens, quand un enfant coupe la parole à un adulte on le reprend mais quand la situation s'inverse et qu'un adulte coupe la parole à un enfant on ne dit rien, il est donc perdu et ne comprend pas !

Je vous conseille de vous mettre à la hauteur de votre enfant avant de communiquer avec lui surtout si ce que vous avez à lui dire est important, en tant qu'adulte nous avons été éduqués (malheureusement) à penser que nous sommes plus "puissants" et méritons le respect des enfants, mais c'est FAUX, la loi du plus fort n'existe pas et le respect va dans les deux sens. Le fait de se mettre à sa hauteur fait qu'il se sent moins "soumis" à vous. Essayez vous verrez qu'il vous écoute encore plus :)

Ne pas faire ce que vous n'aimeriez pas qu'on vous fasse


Non taper son enfant en lui disant "tu ne tapes pas maman / ton frère / ton copain" n'est pas une bonne idée. Un enfant agit par mimétisme et s'il fait quelque chose c'est qu'il l'a vu ailleurs et qu'il répète bêtement donc s'il vous tape ne le tapez pas en retour, il ne va pas comprendre !
Pareil pour le "ne crie pas !!!" en criant vous même, ça n'aura aucune efficacité je vous assure.

Laissez lui parfois le choix


Parfois laisser le choix à votre enfant est une bonne manière de régler un conflit tout en ayant eu ce que vous souhaitiez: votre enfant ne veut pas mettre son manteau ? Pourquoi pas lui amener la chose comme ceci "On va mettre le manteau, lequel veux-tu mettre, le rouge ou le bleu ?" plutôt que "Va mettre ton manteau" dans la première proposition l'enfant va de suite oublier qu'il doit mettre son manteau mais va réfléchir à quelle couleur il souhaite mettre alors que dans la deuxième il va réfléchir à si oui ou non il veut mettre son manteau...

Là encore, l'idée n'est pas de laisser son enfant tout faire car au final il aura mis son manteau comme vous lui demandez mais il aura participé à cette action et parfois il ne suffit pas de grand chose pour éviter le drame ! 

La diversion


Encore une petite astuce pour régler les conflits quand rien ne fonctionne, par exemple vous êtes au supermarché et votre enfant commence à se mettre en colère car il veut ABSOLUMENT acheter des bonbons et que vous ne voulez pas, plutôt que de vous entêter à lui répondre 100x que non il n'aura pas ses bonbons, essayez la diversion (après lui avoir expliqué pourquoi vous ne voulez pas de bonbons) : "Oh au fait, Papy et Mamie viennent diner ce week-end, on va leur choisir des jolis fruits ?" ou encore "Est-ce que tu as envie qu'on fasse un gateau ce week-end ? Ou se trouve la farine dans le magasin d'après toi ?". Ce ne sont que des exemples et utilisables à l'infini, à vous de trouver le truc qui fonctionne :)

On nous parle souvent de laxisme et la faible limite qui le sépare de la bienveillance, or je ne suis pas d'accord, le laxisme ça aurait été dans cette situation : "Bon ok je prends les bonbons car tu me gonfles à hurler", vous saisissez les nuances ?

Du temps de qualité


A l'heure actuelle, avec nos vies prenantes et nos boulots il est parfois difficile de trouver du temps pour jouer avec nos enfants, surtout ne culpabilisez pas ! Préférez ne passer que 20 minutes intenses avec eux en rentrant du boulot (ou autre) mais du temps de qualité où vous jouez avec eux, vous les écoutez raconter leurs journées, vous laissez votre téléphone et vos problèmes de côté, plutôt que de passer une heure par ci par là ou vous n'êtes pas vraiment avec eux. L'enfant n'a pas réellement conscience du temps et de l'heure donc que vous passiez 20 ou 45 minutes avec lui ne fera pas grande différence, ce qu'il va retenir c'est la qualité de ce temps.


J'espère que ces conseils vous aideront, je voulais terminer cet article par vous dire que personne n'est parfait ni même les parents bienveillants, il nous arrive tous de craquer, de crier, de punir involontairement, et c'est tout à fait normal. Si ça vous arrive, n'hésitez pas à communiquer avec votre enfant, vous excuser, lui expliquer que vous aussi en tant qu'adulte il est parfois compliqué de gérer vos émotions, en plus vous allez le rassurer ! 

Si cet article t'as plu n'hésite pas à l'épingler sur Pinterest :)



être plus productif

Productivité = efficacité, j'ai moi même longtemps été contre productive sans forcément m'en rendre compte mais le fait de cumuler mon travail salarié avec celui de micro entrepreneur m'a obligée à changer mes habitudes, d'autant plus que maintenant je travaille exclusivement à mon compte ET de la maison : combo gagnant! 

J'ai donc décidé de partager avec vous mes astuces et mes conseils pour que vous soyez vous aussi plus productifs, peu importe votre travail ou mode de vie, ça marche pour tout:

La to do list est votre amie:


Il s'agit d'une petite liste que je remplis chaque matin en fonction de ce que j'ai à faire dans la journée, pas besoin de mettre 150 tâches et ne pas s'y tenir, mettez les plus importantes et tenez-vous à cette liste.

Prioriser ses tâches:


Sur cette to do list vous allez classer vos tâches en commençant par les plus importantes (ou plus pénibles à vos yeux) pour les exécuter en premier sachant que plus on avance dans la journée, moins on a envie, si vous faites les tâches les plus plaisantes au début et les moins agréables à la fin, vous allez vous décourager.

Le time-blocking?


C'est une méthode consistant à vous "bloquer" du temps pour chaque tâche pour éviter de vous éparpiller. Pour chaque tâche de votre to do list (que ce soit perso ou pro) évaluez le temps qu'elles vont prendre (approximativement) et bloquez vous 30min, 1h ou plus et respectez ce temps. Par exemple moi pour mes mails, le matin je me bloque 1h ou 2 et quand le temps est écoulé, j'arrête car je sais que le lendemain matin ou le soir même je vais y répondre encore un peu. Car si je dépasse trop le matin, j'aurais moins de temps pour la tâche suivante et arrivée au bout de la journée je n'aurais jamais eu le temps de tout faire! Bloquer son temps est aussi une manière d'être plus efficace car on sait qu'on ne doit pas dépasser ce temps et s'y mettre à fond !

Ne pas s'éparpiller:


Je vous conseille également de regrouper vos tâches, par exemple moi pour le côté pro, dans une journée je ne vais pas faire un peu de mail, un peu de photo, un peu de retouche.. car c'est le meilleur moyen de commencer quelque chose et de ne jamais le finir. Par contre je me cale des moments shooting où je fais plusieurs photos, ou des moments retouches où je retouche une semaine de contenu en avance. Ça fonctionne aussi avec la cuisine, vous pouvez choisir de pratiquer le "batch cooking" qui consiste à préparer vos aliments de base pendant 3h (par ex le dimanche) pour toute la semaine et ensuite vous êtes tranquilles et ne perdez plus de temps.

Pas de multitâches, nous ne sommes pas des smartphones:


Cela rejoint un peu mon précédent conseil mais c'est important de mettre l'accent dessus, on dit souvent que l'humain est multitâches mais il n'en est rien, plus vous faites de choses à la fois, moins vous êtes efficace. Faites les choses dans l'ordre, vous verrez vous les ferez mieux !

Se récompenser:


Soyez fièr(e)s de vous quand vous avez terminé votre to do list ou même une tâche désagréable, dites vous que vous vous octroyez 15 minutes de tv, un épisode de série, un peu de temps sur les réseaux, un bon bain relaxant, ce qui vous fait plaisir ! C'est important de se récompenser pour permettre au cerveau de sécréter l'hormone du plaisir, vous verrez vous repartirez d'autant plus motivés. Ne pas en abuser évidemment !


Lire aussi: Addict aux réseaux sociaux ?

Le calendrier (éditorial ou non):


Peu importe votre travail, avoir un calendrier est toujours une bonne idée, que ce soit pour noter vos rendez-vous, vos listes de plats ou courses ou même pour le travail, moi j'utilise Trello et je note absolument TOUT: mes listes d'articles ou photos quand ça me vient (sinon on oublie je vous l'assure), je prépare les dates de mes articles pour être en avance et voir venir. Bref c'est un indispensable et je vous le conseille vraiment !

Pas de téléphone:


Quand vous travaillez sur une tâche en dehors de votre téléphone, mettez le en mode avion, rien de pire que les notifications (sms, appels, instagram...) quand vous êtes occupés, c'est humain on a TOUS tendance à regarder et si une notification nous attire on ouvre l'application ou les messages et vous pouvez être sur(e)s que vous allez y rester un bon moment et perdre votre avance ou votre productivité!

L'avance, votre maitre mot:


Si possible, arrangez-vous pour toujours prendre de l'avance sur vos tâches (en particulier professionnelles), si vous travaillez de chez vous comme moi, c'est essentiel, on ne sait jamais ce qui peut arriver, avoir des articles d'avance ou photos permet de ne pas s'y prendre au dernier moment et de bâcler les choses, en plus vous serez plus sereins !

Ne pas négliger le sommeil:


Vous le savez, le sommeil est essentiel pour nous et si on ne dort pas assez c'est mathématique vous ne pourrez pas être plus productif, alors reposez-vous, dormez minimum 6/7h par nuit, c'est tout simple comme conseil mais tellement important !

Les templates:


Si vous travaillez sur les réseaux ou êtes blogueur(se), je vous conseille d'avoir toujours des templates prédéfinis (sur Photoshop ou Canva), comme ça vous avez juste à les remplir (notamment pour Pinterest) et c'est ultra rapide ! Vous pouvez du coup utiliser le temps pour optimiser vos épingles et le SEO de votre article de blog mais plus perdre de temps pour vos templates.

Posez-vous des limites:


Que vous travailliez chez vous ou tout simplement dans vos tâches perso, posez-vous des limites, personne n'est productif quand il travaille 10h de suite sans pause ! Vous avez l'impression de perdre votre temps à faire des pauses mais détrompez-vous c'est nécessaire à votre organisme et à votre productivité. Profitez de ces moments de pause pour vous relaxer, faire du sport, profiter de votre famille, prendre un goûter....

Respectez votre horloge biologique:


On a tous nos préférences en terme d'heures, il y a deux écoles: ceux qui sont plus efficaces le matin et au contraire ceux qui préfèrent le soir. Libre à vous de faire comme vous le sentez, respectez votre horloge biologique et organisez vous en fonction de ça.


Si ces conseils vous ont plu, n'hésitez pas à les épingler sur Pinterest !



signature


Qui dit nouveau mois dit? Fonds d'écrans ! Voici ceux du mois de Novembre, vous avez 3 versions pour essayer de satisfaire tout le monde suite à vos remarques sur Instagram. Cependant je ne pourrais peut-être pas faire ça à chaque fois car chaque fond d'écran en plus double le temps de travail donc si je veux être à l'heure chaque mois je devrais me restreindre à une seule version de temps en temps :).

Voir aussi: Tous mes fonds d'écrans

Pour télécharger ce ou ces fonds d'écrans, vous pouvez cliquer sur le lien direct un peu plus bas et vous obtiendrez directement tous les fonds d'écrans (téléphones, ordinateurs...) en dossier ZIP ou alors vous pouvez les télécharger individuellement (recommandé sur téléphone) en cliquant sur le format adapté juste en dessous (pour utiliser sur une tablette, prenez le format ordinateur il s'adapte très bien):








Ensuite il vous suffit d'enregistrer l'image sur votre appareil (sur téléphone, en général, un appui long sur la photo et "enregistrer dans mes photos") et de l'appliquer en fond d'écran. N'oubliez pas d'adapter la taille du fond d'écran à votre téléphone en zoomant ou dézoomant l'écran.


Si ce fond d'écran te plait, épingle le sur Pinterest :)





Depuis quelques temps, vous avez du remarqué que je parle de plus en plus d'Instagram sur mon blog et même sur mon compte. Du coup je reçois aussi beaucoup de vos questions et ça me fait très plaisir puisque ça veut dire que vous me faites confiance. Toutes vos questions ou presque se résument à "comment faire pour développer mon compte" "comment gagner en visibilité" ... en plus de tous mes conseils sur le blog, j'ai décidé de créer un outil pour vous, comme une petite "formation" pour que vous en appreniez plus sur l'application et que vous soyez à l'aise avec car pour moi, pour bien "réussir" (je n'aime pas vraiment ce mot mais c'est celui qui va parler à tous je pense) sur quelque chose, il faut le maitriser et le comprendre.


Et là, pour beaucoup, vous allez vous dire "mais qu'est-ce qu'elle me raconte celle là?" et je comprends parfaitement ! Cet article va plus cibler les personnes très présentes sur Instagram, les influenceurs, les personnes qui se servent d'IG comme un outil de travail, mais aussi les personnes qui s'intéressent au fonctionnement de l'application!

sablés caramel beurre salé

Vous l'attendiez depuis mon petit partage en story Instagram (pour me suivre @charlinergn), je vous dévoile enfin ma recette de sablés au caramel beurre salé.

Temps de préparation: 1h environ                          Temps de cuisson: 15 minutes