L'allaitement et ses secrets

20 mars, 2018


Quand j'étais enceinte de Julia, l'allaitement ne m'a pas tant que ça traversé l'esprit, peut-être la jeunesse, peut-être le manque de connaissance pour le premier enfant, aucune idée mais toujours est-il que je n'ai pas allaité Julia et j'ai toujours eu ce petit regret de ne pas connaitre ce qu'était l'allaitement. Quand je suis tombée enceinte d'Anna, la question ne s'est même pas posée, je voulais l'allaiter ou du moins essayer de voir ce que ça donne... Alors je me suis beaucoup documenté pour ne rien manquer, essayer de tout comprendre et prendre de l'avance sur ce qu'on allait vivre, ce petit être qui grandissait encore dans mon ventre et moi.


Quelques mois plus tard, Anna a pointé le bout de son nez et on a partagé cette très belle tétée de bienvenue qui s'est merveilleusement bien passée, j'ai donc continué mon petit bonhomme de chemin avec l'allaitement à la maternité.

L'allaitement, les débuts.


Après cette tétée d'accueil, le bébé encore fatigué de l'accouchement va passer beaucoup  de temps à dormir et va téter environ toutes les 3h voire plus les premiers jours ou moins tout dépend des enfants, il faut donc mettre bébé au sein dès les premiers signes d'éveil (bébé commence à se réveiller, tourne la tete dans son sommeil, tire la langue ou ouvre la bouche, mouvements de succion etc.. vous allez apprendre à connaitre votre petit bébé et il n'aura plus aucun secret pour vous d'ici quelques semaines) pour stimuler la lactation et aider la montée de lait à arriver rapidement. En général la montée de lait arrive au 3ème jour après l'accouchement mais ça peut varier légèrement.

Oui mais en attendant que boit bébé ?
Alors bébé boit ce qu'on appelle du colostrum, vous en produisez depuis votre grossesse et il se peut même que vous ayez eu des écoulements, c'est ce fameux colostrum ou le "premier lait", ce liquide est juste de l'or pour bébé, il contient tous les éléments indispensables à ce dernier pour ses premiers jours (contient pleins de nutriments et d'anticorps qui protège bébé des infections) et rien qu'à son odeur bébé est tenté d'aller vers le sein, c'est pas magique?!
Pas de panique vous verrez, on produit très peu de colostrum mais c'est juste ce dont bébé a besoin, ce liquide étant très riche cela lui suffit les premiers jours.

3 jours plus tard, votre poitrine commence à être tendue, fait parfois mal comme si on avait pleins d'hématomes c'est tout a fait normal la montée de lait arrive (ça peut varier d'une femme à l'autre, certaines ne ressentent quasiment rien et d'autres ont très mal), pour vous soulager vous pouvez tout simplement masser vos seins sous une douche chaude, ça aide en général a faire sortir le trop plein de lait et soulage beaucoup mais le meilleur est tout de même de mettre bébé au sein régulièrement, c'est ce qui va vous soulager le plus car bébé "vide" votre poitrine.

Les petits bobos.


Il se peut que les premiers jours vous développiez des crevasses au niveau du mamelon, pas de panique rien de grave c'est juste douloureux, les mamelons s'habituent à l'allaitement c'est tout nouveau comme pour vous! Pour vous soulager je vous conseille tout d'abord de faire vérifier la position de bébé au sein car à 90% des cas les crevasses surviennent a cause d'une mauvaise mise au sein, un changement ou une amélioration de cette position peut suffire à régler le problème! Une fois que la ou les positions sont correctes faites également vérifier la succion de bébé, s'il tète pas efficacement il pourrait manquer de lait, votre lactation peut baisser et vous pouvez avoir des crevasses également. Une fois tout ceci fait vous pouvez appliquer de la crème à la lanoline sur le mamelon plusieurs fois par jour (choisissez une crème que vous n'avez pas besoin de rincer avant la tétée c'est quand même nettement mieux, j'utilisais la Lansinoh) ou même vous faire des petits cataplasmes de votre lait c'est très simple: 
vous prenez une compresse que vous imbibez de votre lait et vous la placez sur votre sein que vous recouvrez d'un petit morceau de Cellophane, il n'y a rien de plus efficace que ça!
Même quand tout sera cicatrisé, vous pouvez à la fin de chaque tétée faire perler une goutte de lait que vous laissez sécher sur votre mamelon, ça évitera l'apparition de prochaines crevasses.
Vous pouvez avoir recourt aux bouts de sein mais laissez les juste au début de la tétée (la où généralement on a le plus mal et ôtez les après pour que ça n'entrave pas la succion de bébé. 

L'allaitement, ses secrets.


Je ne vous apprends surement rien en vous disant que l'allaitement c'est à la demande, c'est important de respecter ça pour avoir une lactation qui correspond aux besoins de votre enfant. Hors de question d'espacer les tétées ou d'écouter votre pédiatre qui vous dit que bébé doit prendre tant de tétées par jour et les espacer de 3h minimum, ceci est valable pour les bébés au biberon et pas du tout pour l'allaitement maternel!!! Le lait artificiel est beaucoup moins digeste que le lait maternel (qui se digère en 20min environ) c'est pour cela qu'on doit espacer les biberons et non les tétées, je vous en parlerais après mais plus vous essayez d'espacer les tétées moins votre corps va produire de lait car il va penser que bébé a besoin de moins et votre allaitement exclusif ne pourra pas durer aussi longtemps que vous le souhaitez. Donc l'allaitement, à la demande et on ne regarde pas sa montre c'est LE secret!

Durant votre allaitement, bébé va passer par plusieurs pics de croissance (que vous pourrez aisément remarquer ou non ça dépend des bébés), ce sont des phases obligatoires où les besoins de bébé évoluent et donc votre lait va évoluer en même temps pour y répondre. 
Les signes d'un pic de croissance sont:

- Bébé tète très souvent, toutes les heures voire moins (vous avez l'impression que bébé ne fait que ça)
- Bébé est insatiable, il a tout le temps faim et pourrait s'enfiler un biberon entier après une tétée
- Bébé est plus ronchon que d'habitude, dort moins
- Vous avez l'impression de ne plus avoir de lait
- Bébé s'énerve au sein
- Votre poitrine redevient "molle"

Tout ça est complètement normal rassurez-vous!! Si vous répondez aux besoins de bébé tout rentrera dans l'ordre très rapidement, en 3 jours environ (même si parfois ça peut durer jusqu'à une semaine max), mettez bébé au sein aussi souvent qu'il le souhaite même si c'est toutes les 30 minutes, c'est ce qui va faire passer le pic de croissance plus rapidement!
Ces périodes arrivent en général autour des 2/3 semaines, 6 semaines et 3 mois pour le début.

Je rajouterais en complément que si bébé ne reçoit aucun complément de lait artificiel, vous ne manquerez jamais de lait, votre lait sera toujours bon pour votre bébé (exit les professionnels de santé ou la famille qui vous fait croire que votre lait n'est pas assez nourrissant, ça n'existe pas!), il suffit juste d'allaiter à la demande pour satisfaire les besoins de bébé et que votre lactation suive. La loi de l'offre et de la demande!

Tétine ou pas tétine?


Telle est la question, beaucoup vous diront que ça risque de compromettre l'allaitement, moi je vous dirais que certains bébés (comme Anna) ont un fort besoin de succion et que c'est clairement indispensable pour eux, il y a quasiment aucun risque de confusion, on parle surtout des tétines de biberons dans ce cas là (j'en parle plus bas). Bébé sait faire la différence entre ce qui le nourrit (entre autre même les tétées câlins avec l'odeur du sein de sa maman) et un bout de plastique qui lui permet juste de téter pour se rassurer et s'apaiser. A vous de choisir ;)

Confusion sein/tétine


Certains bébés arrivent à faire une confusion sein/tétine, moi je parlerais plutôt d'une préférence sein/tétine, bébé sait bien faire la différence mais il se tourne vers le biberon tout simplement pour une question de facilité, il va au plus simple pour se nourrir et comme les biberons coulent tout seul c'est du pain béni pour lui. Je vous donne mes conseils pour éviter cette préférence mais tout de même pouvoir nourrir son enfant au biberon (lait maternel ou allaitement mixte)

- La première chose est de choisir la manière autre que le sein que vous voulez employer pour nourrir votre enfant en votre absence, si vous avez vraiment peur de cette préférence tétine vous pouvez donner votre lait tiré ou du lait artificiel si c'est votre souhait avec une tasse a bec, une cuillère ou un gobelet (je vous laisse vous renseigner sur ces techniques car je ne les ai jamais employées donc je ne veux pas vous induire en erreur). Si vous souhaitez garder le biberon je ne vous en conseille qu'un seul : Le CALMA de MEDELA, un des seuls biberons étudié en fonction de l'allaitement maternel, il ne coule que si bébé tète, la tétine est différente des autres biberons vous vous en rendrez compte rapidement, je n'utilise que celui ci et ici aucune confusion ni préférence, Anna revient très facilement au sein ensuite!

- La deuxième chose si possible laissez papa ou quelqu'un d'autre donner le biberon, bébé comprendra que sur vous c'est le sein et le biberon c'est pour quand vous n'êtes pas là!

- Ensuite, quand bébé commence à montrer des signes d'éveil ou de faim, ne lui mettez pas la tétine pour retarder la tétée, ça risque d'engendrer une petite confusion.


Baisse de lactation, comment faire? Augmenter ma lactation


Il se peut qu'une petite baisse de lactation arrive, mais pas de panique dans l'allaitement rien n'est irréversible, il y a quelques astuces et explications qui peuvent vous aider!
Tout d'abord, une baisse de lactation est possible pendant le retour de couche et les prochaines règles donc si ça vous arrive c'est tout a fait normal. Pendant les pics de croissance on a l'impression de ne plus avoir de lait mais il n'en est rien c'est totalement différent, votre lait va juste s'adapter a bébé et la quantité va augmenter à chaque tétée.

Pour augmenter votre lactation, il faut déjà comprendre le processus de celle ci, ce n'est pas compliqué : plus bébé tète, plus vous fabriquez du lait! A partir de là tout est plus clair, pour augmenter votre lactation, prenez deux jours où vous mettez bébé au sein le plus souvent possible, dès ses signes d'éveil, à mon avis il réclamera tout seul plus souvent car il ne comprendra pas pourquoi il y a moins de lait. Si vous ne souhaitez pas faire un allaitement mixte et rester en exclusif, ne cédez pas et ne donnez pas de biberon artificiel, chaque biberon de complément donné n'enverra pas de signaux a votre cerveau pour fabriquer du lait, il aura l'impression que bébé a assez tété et que cela lui suffit donc ne produira pas plus! C'est synthétisé pour que ce soit facile à comprendre mais vous avez saisi le truc!
Vous l'avez compris si vous voulez plus de lait, il faut que bébé tète plus! Mais vous pouvez en complément prendre des tisanes d'allaitement ou des galactogènes, pour ma part je prends la tisane d'allaitement Weleda, elle est super efficace je vous la recommande, je ne peux vous en conseiller d'autres car je n'utilise que celle ci puisqu'elle nous correspond.
Pour augmenter votre lactation, vous pouvez aussi utiliser la technique de la "super alternance", il s'agit de donner vos deux seins en une seule tétée et de les alterner (3 minutes sur un sein et je change, 3 minutes et je rechange etc etc), vous verrez ça aide considérablement !!

Il y a également la technique de la compression du sein qui consiste à comprimer (sans vous faire mal) votre sein quand bébé ralentit sa succion pour qu'il continue à avoir du lait.

Si jamais bébé ne tète pas assez et est repus, vous pouvez en cas de baisse importante de votre lactation, tirer votre lait entre les tétées. (voir plus bas pour le lait tiré et sa conservation)
Enfin, si vous avez repris la pilule en contraception depuis votre accouchement, méfiance, certaines pilules oestroprogestatives réduisent la lactation (comme les stérilets aux hormones).

Il est important de bien vous hydrater pendant la journée mais ne buvez pas non plus des quantités d'eau astronomiques, ça peut vous produire l'effet inverse et intensifier la baisse de lactation. Mangez équilibré et pensez à bien dormir, ça parait bête mais c'est le béaba !

Si rien ne change malgré tout ça, vous pouvez vous tourner vers une consultante en lactation qui peut vous venir en aide et venir voir si bébé est bien positionné, s'il tète bien etc..


Tirer son lait


Si vous devez vous absenter, si les douleurs sont trop compliquées ou pour une raison quelconque vous pouvez être amenée à tirer votre lait, vous pouvez acheter un tire lait ou en louer un à la pharmacie, c'est prit en charge par la sécurité sociale, c'est ce que moi j'ai fait j'ai un Medela professionnel qui est top!
Il suffit de suivre le manuel de votre tire lait pour savoir comment l'utiliser.
Vous pouvez ensuite conserver votre lait (d'après les dernières recherches):

- à température ambiante pendant 4 à 6 heures (8 heures max pour une température dépassant pas 21 degrés)
- à 10/15 degrés pendant 24 heures
- Au réfrigérateur (0 à 4 degrés) pendant une semaine maximum
- au congélateur pendant 3/4 mois 
(ces durées ne sont pas cumulables)

Ensuite vous pouvez donner votre lait à température ambiante ou le réchauffer. Pour décongeler son lait il faut: 

- laisser votre lait décongeler 24h dans votre réfrigérateur 
- Passer le récipient dans lequel se trouve votre lait sous l'eau tiède (37 degrés) ou dans un chauffe biberon lent (au bain marie tiède) / PAS DE MICRO ONDE, PAS D'EAU BOUILLANTE, PAS DE CHAUFFE BIBERON EXPRESS, ça tue les nutriments & vitamines de votre lait si précieux!

Le REF


Qu'est-ce que c'est que ça?! Le REF est le réflexe d'éjection fort, ça peut toucher beaucoup de femmes et perturber un peu bébé, je vous explique ça:
quand on commence la tétée on se rend compte au bout de quelques minutes que la montée de lait arrive, on sent comme des picotements dans le sein, chez certaines femmes cette montée de lait arrive trop fort et le lait est éjecté de façon "violente" dans la bouche de bébé et ça peut causer quelques petits soucis (mais rien de grave et généralement ça s'atténue avec le temps), les signes d'un REF :

- Bébé tousse et parait s'étouffer avec le lait 
- Bébé a du lait qui s'échappe de la bouche comme au biberon
- Il déglutit de façon bruyante
- Vous entendez le lait arriver directement dans l'estomac
- Bébé rejette le sein, crie, pleure, reprend le sein et le lâche en pleurant 
- Quand bébé lache le sein vous voyez un jet de lait, il se peut même que ça arrose bébé!
- Bébé a des coliques, ou des selles vertes (il ne tète que le lait de début de tétée et avale beaucoup d'air)
- Bébé pleure après la tétée

Certains bébés s'y accommodent et ne semblent pas dérangés plus que ça mais d'autres n'y arrivent pas, dans ce cas vous pouvez tirer votre lait (même manuellement) avant la tétée pour éviter le premier réflexe d'éjection. Vous pouvez aussi allaiter bébé en position allongé ce qui permet d'avoir des jets moins forts.

Vos questions


Q - Je me demande si les bébés nourris au biberon ne sont pas moins dépendants de leurs parents? S'ils dorment plus longtemps? Mon bébé refuse de dormir la journée et ne supporte pas d'être posé, je me demande si l'allaitement ne joue pas un rôle là dedans?

R- Alors pour répondre à ta question je pense que premièrement un bébé est forcément dépendant de ses parents, c'est la vie qui fait ça, un si petit être qui a grandi 9 mois dans le ventre de sa maman, avec les battements de son coeur et qui se retrouve seul, avec des besoins (la faim, le changement de couche, le froid etc) qui ne sont pas immédiatement satisfaits.. Bref c'est beaucoup pour eux et du coup ils ont besoin d'une forte présence et de beaucoup d'attention, certains bébés plus que d'autres et c'est nécessaire à leur bon développement. 

Les bébés nourris au biberon ne dorment pas plus longtemps, Anna dort beaucoup et bien, autant que Julia qui n'avait que des biberons de lait artificiel!

Si ton bébé refuse d'être posé la journée il faut d'abord écarter les possibles soucis de santé comme un RGO (reflux gastro oesophagien) ou une intolérance possible (PLV) je te conseille de te rapprocher de ton pédiatre pour ces cas là.
Si vraiment toutes les pistes sont écartées et qu'il s'avère que bébé a vraiment besoin de contact tu peux te procurer une écharpe de portage pour l'avoir avec toi mais avoir les mains libres et pouvoir faire ce que tu as à faire. 

J'espère que ma réponse t'aura aidée.

Q - Peux-tu comparer ton expérience biberon avec ta première et celle ci?

R - Alors ça n'a effectivement rien à voir et pourtant les différences ne sont pas énormes. En fait, la seule différence est que moi seule peut la nourrir (en dehors du moment ou je tire mon lait) et ça ne me dérange pas au contraire, c'est un bonheur de savoir qu'on peut répondre aux besoins de son bébé par nous même, la nature est si bien faite!
Sinon effectivement, l'allaitement fait qu'on se pose énormément de questions, mais à m'en souvenir avec les biberons aussi c'est juste que ce ne sont pas les mêmes questions évidemment ;)
J'aime énormément le lien créé grâce à l'allaitement, comme on dit l'allaitement ça se vit et seules les mamans l'ayant pratiqué le savent.

Q - J'aimerais bien les tips pour réussir à ne pas craquer et aller chercher le lait artificiel à la pharmacie?

R - Effectivement ce n'est pas évident, surtout pendant les pics de croissance où on a clairement l'impression que c'est interminable. Il faut essayer de se mettre des objectifs et de se dire que quand le pic sera passé on sera tellement fière de nous et qu'en plus, plus le temps passe plus les choses sont simples, bébé devient un super téteur! 
Il faut accepter que pendant certaines périodes il faut entièrement se dévouer à notre bébé, quitte à passer le week-end au lit avec lui pour qu'il tète le plus possible, si papa peut aider plus que d'habitude pendant ces périodes c'est que du +.
Mais surtout, le plus important c'est de ne pas culpabiliser, ce n'est pas une fin en soi et si ton souhait est de pratiquer l'allaitement exclusif alors il faut essayer de supprimer les biberons (je sais que ça ne s'adapte peut-être pas à ta situation mais si ça peut aider pour le deuxième ou pour une autre maman) et de faire téter bébé +++, sinon il faut se pencher sur l'allaitement mixte, ça peut convenir à certaines mamans et ce n'est pas dramatique, bébé garde quand même les bienfaits du lait maternel!

Q - Ce dont j'ai eu le plus de mal sont les pics de croissance, quelles sont tes astuces, conseils?

R - Ce sont les phases les plus compliquées de l'allaitement. Je pense avoir répondu à toutes tes questions dans la réponse précédente et dans la partie pic de croissance de mon article, si jamais tu as une question à laquelle je ne réponds pas précisément tu peux me laisser un commentaire j'y répondrais avec plaisir!

Q - Ma petite question est comment savoir si bébé mange suffisamment, est-ce qu'il y a un nombre de tétés à respecter? Comment doser?

R - Alors c'est une très bonne question! A partir du moment où notre montée de lait est arrivée et qu'on produit du "vrai" lait, il faut s'assurer que bébé mouille bien 5/6 couches par jour, c'est un des signes qu'il se nourrit correctement, ensuite il faut s'assurer qu'on entend bien bébé déglutir pendant les tétées, qu'il ne tète pas que par plaisir ou alors qu'il n'ai pas du mal à téter correctement, dans ce cas il faudrait rapidement corriger la chose. 
Il n'y a pas impérativement un nombre de tétée à respecter puisque chaque bébé est différent, un bébé peut téter plus souvent mais en petite quantité tandis qu'un autre tètera très efficacement et moins souvent du coup. En général on parle d'environ 8 tétées par jour mais ça peut être 6 comme 12 en pic de croissance! De toute façon c'est à la demande et bébé te fera bien savoir quand il a faim ou qu'il a besoin d'une tétée câlin ;)

L'important aussi est de surveiller ses selles, elles doivent être bien jaunes et grumeleuses pour un bébé allaité au sein, si jamais elles deviennent vertes c'est généralement que bébé ne tète pas assez ou pas efficacement. Le lait de la maman change en cours de tétée, au début il est très translucide et liquide et en fin de tétée il devient très blanc, c'est ce son appelle le lait gras, il est très riche et permet à bébé d'être plus "calé" et de ne pas réclamer toutes les 20 minutes.

Q - Quels conseils pourrais-tu me donner pour me sentir à l'aise, des astuces pour ne pas avoir trop mal aux seins?

R - Pour la douleur je pense avoir répondu plus haut dans l'article, j'espère que tu y trouveras ta réponse. Concernant le fait d'être à l'aise tout dépend de ta personnalité, je ne suis pas forcément à l'aise avec le fait de montrer ma poitrine en public parce-qu'aujourd'hui la société a fait que la poitrine d'une femme est vue comme un objet sexuel et qu'on en oublie sa fonction principale : nourrir son enfant et c'est bien dommage! Mais je ne vais certainement pas priver mon bébé de sa tétée, il existe des petites astuces pour allaiter discrètement: un lange qu'on pose sur bébé, ni vu ni connu ou encore allaiter bébé en écharpe de portage ou dans une grande écharpe à nous, bref les possibilités sont multiples et personne ne se rendra compte que vous être en train d'allaiter!

Q - Ma question est, bébé peut-il manger sans faim? Je mets ma fille au sein quand elle pleure et elle mange a chaque fois sans que je sache si c'est la faim ou non, j'ai peur qu'elle se sente mal par la suite?

R - Alors pour te répondre, en général non bébé ne mange pas sans faim, il arrive fréquemment qu'il déborde un peu de sa dose habituelle et dans ce cas il régurgite légèrement le trop plein, mais quand bébé réclame à manger c'est qu'il a un petit creux! Quand tu la mets au sein il faut vérifier si elle tète goulument ou si elle tétouille, là est toute la différence, il faut aussi que tu apprennes à surveiller ses besoins et savoir si vraiment c'est de la faim ou si elle n'a pas besoin d'autre chose ou tout simplement d'être contre toi ou téter pour un câlin. Ensuite, sache que si elle réclame et que donc elle mange, elle ne sera jamais mal, elle saura lâcher ton sein si elle est repus et sachant que le lait maternel (contrairement au lait artificiel) se digère en 20 minutes, aucun risque pour son petit estomac ;)

Q - Mes questions: as-tu tiré ton lait? Si oui, à quelle fréquence? Pour utiliser dans la journée ou pour conserver? As-tu donné des biberons de lait maternel à ta fille? Si oui, à partir de combien de semaine? A t-elle bien accepté cette alternance?

R - Alors oui j'ai déjà tiré mon lait, c'est assez rare quand même parce-que je suis à la maison avec Anna pour le moment donc en général elle est au sein, mais je tire parfois pour le soir car quand elle est fatiguée elle a du mal à téter donc elle prend parfois un biberon, ou alors quand je dois m'absenter je préfère être sure que papa peut nourrir bébé! Je l'ai déjà utilisé dans la journée ou alors le lendemain (mon lait était au frigo). Anna a commencé à prendre des biberons à 1 mois/1 mois et demi, elle a très bien accepté cette alternance, par contre elle a commencé à devenir un peu feignante au sein (j'utilisais des Avent natural mais même le plus petit débit coule trop vite, les biberons coulent tout seul et n'ont pas besoin de la succion de bébé) mais quand j'ai commencé à utiliser les biberons Calme de Medela, plus aucun souci!

Q - Je viens de commencer mon allaitement, bébé se tortille de douleur après chaque tétée, est-ce une phase de l'allaitement?

R - Non bien sur que non ce n'est pas une phase de l'allaitement, si bébé se tortille il faut d'abord éliminer la possibilité d'un RGO qui pourrait lui provoquer des remontées acides très désagréables ou douloureuses. Ensuite, il se peut que bébé fasse des coliques, dans ce cas pas grand chose à faire malheureusement, je te laisse consulter le net tu trouveras des astuces qui fonctionnent ou non, tout dépend des bébés. Tu peux aussi explorer la piste du REF (voir plus haut dans mon article)

Q - J'ai peur de devoir tout le temps l'avoir au sein, de ne pas réussir à trouver un rythme, comment faire lorsque je dois m'absenter? Peur qu'il soit réfractaire au biberon.. Comment gérer les douleurs, beaucoup de monde dit que ça fait mal. Comment s'organiser quand on sort, faire ça discrètement? Et niveau reprise du boulot, puis-je continuer mon allaitement?

R - Rassure toi, on trouve toutes un rythme plus ou moins tard, il faut se laisser le temps et tout se passera bien, non tu n'auras pas bébé au sein toute la journée sauf quelques périodes (pic de croissance), lorsque tu t'absentes tu peux tirer ton lait quelques jours auparavant pour en faire un stock (à toi de voir combien de temps avant en fonction de la durée de ton absence). Ne t'inquiètes pas tu trouveras le bon biberon ou alors tu peux t'orienter vers une autre méthode (cuillère, tasse a bec etc). Concernant les douleurs j'y ai répondu plus haut dans l'article mais en tout les cas, pas de panique ça ne dure pas! Pareil pour faire ça discrètement j'ai répondu dans une question plus haut si tu veux aller voir.
Bien sur qu'en reprenant le boulot tu peux continuer à allaiter, tu peux conserver les tétées les plus importantes (matin et soir) quand tu es là et autrement tu peux tirer ton lait chez toi et même au travail (pour les mamans allaitantes il existe une loi pour permettre de tirer son lait sur son temps de travail) renseigne toi dans ta convention collective ou autre.. mais reprise du travail et allaitement ça n'est pas incompatible! Par ailleurs, si tu souhaites arrêter progressivement tu peux partir sur un allaitement mixte et que ça dure le temps que tu le veux jusqu'à l'arrêt complet de l'allaitement. J'espère avoir répondu à ta question!

Q - Tu n'as pas eu de souci par rapport à la tétine?

R - Aucun souci avec la tétine si ce n'est qu'on a eu du mal à en trouver une qu'elle accepte! Elle ne prend que la Soothie de chez Avent et la Goldi en caoutchouc naturel à bout rond ! Les confusions se font souvent avec les tétines de biberons et non les sucettes, mais ça peut arriver.


Si tu penses que ça peut aider d'autres mamans, ou tout simplement que tu as envie de garder cet article sous la main, tu peux l'épingler sur Pinterest:


Enregistrer un commentaire

Follow me on Instagram @charlinergn

© Charline Rgn - Blog Beauté, Mode et Lifestyle.